Vous êtes insomniaque, vous travaillez la nuit ou vous avez juste un décalage horaire par rapport à la France ? Ce forum est fait pour vous.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le départ de nos petites boules de poils

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bunny Lune

avatar

Messages : 55
Lucioles : 122
Date d'inscription : 17/12/2014
Age : 28

MessageSujet: Le départ de nos petites boules de poils   Jeu 18 Déc - 22:04

Coucou tout le monde.

Ce soir j'ai envie de parler un sujet qui me tient à cœur et qui me touche personnellement. Il est vrai que c'est un sujet sensible. Mais j'ai envie de partager mon expérience avec vous.

Le fait d'adopter un animal est une chose merveilleuse en soi. Qu'on l'aie sauvé d'un refuge, adopté chez un particulier, cela ne change rien aux moments de bonheur passer avec lui. Que cela soit un chat, un chien, un cochon d'Inde, un lapin, un cheval ou tout autre espèce animal, des liens se créent avec lui et malheureusement quand il doit partit c'est un énorme déchirement.

Pour ma part, j'ai adopté il y a une année 3 chats à la SPA là où je travail. Ils étaient tous malades, mais cela je le savait. D'ailleurs c'est un peu pour cela que j'ai décidé de leur offrir un nouveau foyer.

Le plus âgé des trois s’appelait Minou, un magnifique mâle de 10 ans. Personne n'a jamais voulut de lui et il est resté 7 longues années à la SPA avant que je l'adopte.

Ensuite Ayawaska est un joli mâle de 7-8 ans, qui avait une diarrhée chronique, impossible de la lui faire passer.

Et pour finir il y a eut mon petit Pégaze. Un jeune mâle de 2 ans qui a eut le coryza chronique.

De plus les trois ont la tête penchée sur le côté, du à des otites mal soignées.

Malheureusement je n'ai pu partagé qu'une année avec Minou et petit Pégaze. Minou avait les reins, le foie ainsi que le pancréas qui lâchait lentement mais surement. J'ai décidé de l'endormir le 3 septembre de cette année. C'est la première fois que j'ai du prendre une telle décision et je m'en veux encore aujourd'hui.

Petit Pégaze n'a pas su remporter son combat contre ce foutu corzya. Il avait en sur plus une hypothyroïdie. Autant dire qu'il était mal fichu mais il c'est battu comme un grand jusqu'à la fin. Je l'ai aussi endormi le  9 octobre de cette année.

Quant à Ayawaska il est en pleine forme et n'a plus du tout de signe de sa diarrhée chronique.

Dans toute cette histoire j'en veux énormément au destin de m'avoir fait connaître de petites boules de poiles si adorable et me les avoir arrachée si rapidement. Minou à passé 7 ans en SPA et enfin il trouve le bonheur et doit quitter se monde, Pégaze qui n'avait que 1 ans quand je l'ai adopté n'a rien connu de la vie comme il est entré en SPA en étant chaton. On avait une telle complicité. Même quand il était malade et avait ses pertes d'équilibre il suivait partout dans l'appartement. Se collait tout le temps à moi. Dormais sur mon coussin.

voici une photo de mes petits amours.

Petit Pégaze

Spoiler:
 

Minou-chou

Spoiler:
 

Ayawaska

Spoiler:
 

Et vous ? Cela vous est déjà arrivé que vous perdiez un animal et que vous avez l'impression qu'on vous à arraché une partie de vous ?

Je ne me suis toujours pas remise de leur départ, d'ailleurs j'ai bien pleuré en écrivant ceci, mais cela m'a fait du bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpgword.forumactif.com/
Lunna
Admin nocturne
avatar

Messages : 644
Lucioles : 2259
Date d'inscription : 02/12/2014
Age : 21

MessageSujet: Re: Le départ de nos petites boules de poils   Sam 20 Déc - 0:24

Han, j'ai faillis lâcher une petite larme en lisant ton récit.

Je trouves ça beau que tu aies donner du bonheur à toutes ces boules de poils malgré que ce fut court parfois. Ils ont au moins connu le bonheur et c'est le principal.

Minou était vraiment trop beau, j'adore les chats roux. Et Ayawaska me fait énormément penser à un chat que j'avais avant, qui était très proche de moi.


En fait, j'ai eu énormément d'animaux dans ma vie, surtout beaucoup beaucoup de chats. Ça a commencer avec une jeune chatte qu'on a adopté à un vide grenier. Elle nous a ramener des petits, qui ont ramenés des petits, etc... Beaucoup sont morts, environ une moitié a été adopté. Mes parents n'en voulaient plus, du coup ils vivaient dehors, n'étaient pas vaccinés ni rien... J'étais la seule à m'en occuper vraiment. Au final quand il nous en restait 3/4, on les a donner à une ancienne amie qui avait déjà beaucoup de chats et qui les a fait stériliser et tout.

Dans tout ces chats, quelques uns m'ont beaucoup marqués (j'avais entre 9 et 13 ans quand on a eu tout ça) dont un chat tigré (celui qui ressemble beaucoup à ton Ayawaska) qui était super intelligent, mais j'ai jamais vu un chat aussi intelligent quoi. Il était super proche de moi, il me suivait vraiment partout, faisait plein de trucs de fous... Enfin bref, il était super ce chat. Malheureusement, on est partit en vacances une semaine, en laissant tout ce qu'il faut aux chats, et quand on est rentré il avait disparu, on l'a cherché partout impossible de le retrouver. C'était très dur, encore maintenant j'espère parfois qu'il réapparaisse...

Mais le plus dur, c'est quand j'ai perdu mon chien. Mon premier chien, le seul chien que j'ai eu, celui que j'attendais depuis 12 ans. Je l'ai eu pour mon 12ème anniversaire, un petit Cavalier King Charles. On l'a acheté à des particuliers. Je me souviens de son arrivée chez moi comme si c'était hier. Les vendeurs l'ont posé par terre, au milieu du séjour. Je me suis assise par terre à quelques mètres de lui et il est tout de suite venu se blottir contre moi, alors qu'il ne me connaissait pas du tout. C'était tellement mignon ce petit moment rien qu'à nous, c'est tellement émouvant maintenant qu'il n'est plus là. J'ai vécu 6 ans magnifiques avec lui. J'ai vite compris pourquoi les propriétaires avaient décidé de l'appeler Diamant. Il y a beaucoup de choses que je regrette, comme mon délaissement pour lui à quelques moments de ma vie, ou comme le fait qu'on ne l'ai pas emmener au vétérinaire assez tôt pour le sauver. Comme la plupart des CKC, il avait un souffle au cœur, mais qui s'est développé très vite. Trop vite. Alors qu'il n'avait que 6 ans, il était tout faible, un matin je remarque qu'il ne veut plus trop bouger, qu'il respire très mal. Je supplie ma mère de l'emmener chez le vétérinaire en urgence, malgré nos problèmes financiers. Trop tard. Il est partit sur la table du véto, alors qu'il venait de lui faire les soins d'urgence pour son cœur. Il avait de l'eau dans les poumons. Et s'il s'en était sorti, il se serait retrouvé avec un traitement de choc à vie, plusieurs cachets à prendre tous les jours... Je l'ai vu partir, devant mes yeux, j'étais juste à côté de lui. Je me souviendrai toujours de son regard, de son expression juste avant de partir. C'était tellement fort comme moment. On l'a enterré le soir même dans notre jardin, tous réunis autour de lui. C'était en septembre, le jour de l'anniversaire de ma mère... Le lendemain, j'ai dessiné un tatouage, que je me ferai prochainement, en son honneur. Parce que c'était un chien extraordinaire, qui était toujours là pour moi, c'était mon premier chien, le Diamant qui brillera pour toujours dans mon cœur, et que je ne l'oublierai jamais.
Aujourd'hui encore c'est très dur sans lui. Ça fait un peu plus de 3 mois et il y a encore des moments où je souffre beaucoup de son absence.

Diamant:
 

Futur tatouage:
 

Voila voila. Après j'ai eu des hamsters aussi, le départ de mon premier hamster fut difficile parce qu'il était super, gentil comme tout, on pouvait tout faire avec lui, il était même limite câlin. Il s'appelait Gilbert :3.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brinou

avatar

Messages : 18
Lucioles : 47
Date d'inscription : 07/12/2014
Age : 25

MessageSujet: Re: Le départ de nos petites boules de poils   Sam 20 Déc - 8:28

C'est triste à dire, mais nos petits animaux sont des bêtes à chagrin.

Je comprends votre peine, surtout toi Lunna, vu que j'ai aussi un CKC chez ma maman. Il a 6 ans et demi et ne s'arrête jamais. C'est une vraie pile électrique et un gros gourmand. Il est également malade du coeur, mais la maladie ne se développe pas, ou très lentement. Il va sur ses 7 ans et je commence à songer à ''l'après''. C'est compliqué de me dire qu'on a déjà vécu plus de la moitié de sa vie ensemble et ça l'est d'autant plus quand je vois la complicité qu'il a avec ma mère. Je n’imagine pas ma vie sans lui, même si maintenant, je suis loin.

J'ai eu deux seuls animaux dans ma jeune vie : mon chien (Domino) et un cochon d'inde, que j'avais eu pour mes 10 ans, que j'avais appelé Diddl (oui c'était la mode des souris :c).
Bizarrement, j'ai l'impression d'attirer les animaux un peu foufou dans leur tête.. Mon cochon d'inde était vraiment idiot mais ça faisait son charme. Je l'ai eu de la part d'anciens voisins. Bien que le premier soir, il était tétanisé par sa nouvelle maison, le lendemain, il commençait à vouloir nous ''rencontrer'', mes parents et moi. Très vite, il a pris ses habitudes de repas :
7h30, granulés - 18h00, salade ou carottes. Et là, c'était le cirque à la maison. Je me rappelle qu'il se mettait au milieu de sa cage et criait comme un débile pour qu'on lui donne à manger. Quand ça n'allait pas assez vite, il faisait tomber un petit pont en bois qu'il avait (rebelle de la vie le garçon) ou se mettait tout debout sur le grillage de la cage et mangeait les barreaux.
Il était attentif aux bruits. Quand on remuait une poche (je sais pas si vous connaissez ce mot Mad donc on va dire : UN SAC PLASTIQUE) de fruits et légumes, il gloussait, idem quand on utilisait un coupe-ongles.
Je pouvais le laisser se promener dans la maison, je savais qu'il n'irait pas s'aventurer vers la télévision pour bouffer les fils électriques. Instinctivement, il revenait vers sa cage. Je pouvais le mettre dans les WC (pas dans la cuvette hein), dans la cuisine, dehors... Il fonçait tête baissée vers son chez-lui et c'était trop mignoooon !

Il est resté avec moi 5 années. Du jour au lendemain, je l'ai vu maigrir (il était quand même bien rond mon doudou :c). Vu que j'y tenais comme à la prunelle de mes yeux, mes parents l'ont emmenés chez le vétérinaire, qui l'a gardé en observation. Il a diagnostiqué une sorte de cancer de l'intestin. Imaginez la rapidité à laquelle ça se propage sur une bête de 600 grammes. Quand il est rentré à la maison, j'ai focalisé mon attention sur lui, j'étais jeune et ne voulais pas admettre que c'était la fin. Il a passé 4 longues journées à ne pas bouger, calé entre deux bouillottes pour tenter de le réchauffer. Il ne s'alimentait plus et avait des carences en vitamines. C'était un véritable calvaire de lui administrer de la soupe de carotte par pipette. Il est décédé un dimanche, dans la soirée. J'ai été anéantie par son départ et ai mis du temps à accepter qu'il ne soit plus là, ça a d'ailleurs causé mon redoublement de seconde. Mes grands parents l'ont enterré dans leur jardin et mon chien se charge d'aller lui rendre une visite, alors qu'il ne l'a pas connu. Ça peut paraître carrément barré, mais je me dis que mon petit Diddl vit en Domino.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lunna
Admin nocturne
avatar

Messages : 644
Lucioles : 2259
Date d'inscription : 02/12/2014
Age : 21

MessageSujet: Re: Le départ de nos petites boules de poils   Sam 20 Déc - 11:59

Oui ton fameux CKC Brinou, j'avais vu des photos sur l'autre forum, il est tout mignon. J'espère qu'il continuera à vivre encore longtemps et à donner du bonheur à ta maman Smile.

C'est trop chou ta petite histoire avec ton cochon d'Inde. Il avait l'air vraiment sympa. C'est marrant comme on s'attache vite à ces petites bestioles :3.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le départ de nos petites boules de poils   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le départ de nos petites boules de poils
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Biscuits à la cannelle
» Brochettes melon pastèque mozza
» kystes ???
» le chat : Eviter la formation de boules de poils
» LES VOMISSEMENTS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nocturne :: Discussions :: Divers-
Sauter vers: